5 juillet 2018 0 Commentaire

poeme 139

À toi mon enfant
Grâce à toi j’ai appris de ce que sa veux dire aimer quelqu’un a l’aveugle, car pendant 9 mois je t’aimer sans jamais t’avoir vu. Quand tu as enfin montrer ton beau visage j’étais aux anges. Pouvoir te tenir dans mes bras pour la première fois ce fût un moment magique. Ton sourire, tes rires, tes premier pas, tes premiers mots, je ne pouvais pas être si fière de toi. Mais sache mon enfant que peu importe de ce que tu feras dans ta vie je serais toujours si fière de toi et maman t’aimerai toujours mon enfant.

Laisser un commentaire

carabobolivar.unblog.fr |
La Coherence Incongrue |
Carassius Auratus |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Leslivresdejandem
| Mescoupsdecoeurdeguimauve
| Livres2imaginaire17marottemp