5 juillet 2018 0 Commentaire

poeme 146

L’amitié est sacré rien ne vaut une ami à qui ce confier. Sa fais du bien d’être avec elle, pour échanger nos peines, nos chagrins. Ce sentir trahi par la personne, on reçois comme un coup de couteau dans le cœur. Sa fai mal, à en pleurer. Maintenant sur qui compter, sur personne, ainsi va la vie. Gardez votre amie ne lui faites jamais de mal, car c’était votre confidente.

Laisser un commentaire

carabobolivar.unblog.fr |
La Coherence Incongrue |
Carassius Auratus |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Leslivresdejandem
| Mescoupsdecoeurdeguimauve
| Livres2imaginaire17marottemp