5 juillet 2018 0 Commentaire

poeme 182

T’y crois encore toi à l’amour ?T’y crois encore toi à l’amour ?Celui qui rime avec toujours ?Celui qui nous est destiné depuis le premier jour ?. On m’a dit qu’il faisait battre les cœurs, qu’il unissait sans serment les rires et les pleurs. Qu’il laissait sur le bout des lèvres des promesses de bonheur. T’y crois encore en ce rêve là ?Penses-tu encore comme moi, qu’un regard suffit à mettre une vie en émoi ?Finalement quand je nous vois j’sais pas.Je te sens plus vibrer quand mes bras veulent t’enlacer. Je te sens plus me désirer quand mes lèvres veulent t’embrasser. Je te sens simplement peu à peu t’éloigner. Alors dis-moi ce que tu penses. Qui laissait sur nos lèvres des promesses de bonheur Finalement quand j’te vois j’y crois.Car si toi j’sais plus vraiment où t’en es moi j’ai plus envie de voir tout ça s’arrêter. J’ai que le désir de continuer ce rêve inachevé, je veux t’emmener là où nos vœux sont sacrés. Je veux t’emporter avec moi en dehors du sentier. Là bas peux être qu’on pourras à nouveau s’aimer ça tiens qu’à toi,ça tiens qu’à moi. Alors dis-moi.Dis-moi si tu veux bien partir avec moi ?

Laisser un commentaire

carabobolivar.unblog.fr |
La Coherence Incongrue |
Carassius Auratus |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Leslivresdejandem
| Sur les pas de Lisaya
| Mescoupsdecoeurdeguimauve