5 juillet 2018 0 Commentaire

poeme 184

La chance est toujours présent, elles ne soulèvent pas un mur entre vous et ceux que vous vivent,baiser me grise plus qu’ils ne devraient, repentance ou le consentement.
Oeillet et de jasmin se mêlent, ils se noient,
un conduit laissez bulles sautent, ici, le bruit mortels tympans d’éclatement,la chair de ma mouvement.La beauté d’accompagnement,
absurde est une absurdité qui ne produit pas de l’argent,raisins de bande de roulement,
dans la distance que vous, le sentiment.

Laisser un commentaire

carabobolivar.unblog.fr |
La Coherence Incongrue |
Carassius Auratus |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus