5 juillet 2018 0 Commentaire

poeme 185

Comment vivre sans toi

Vivre de ton désir était pour moi inespéré
tant je t’avais désiré sans penser qu’un jour tu m’aimerais. T’amener au plaisir n’a pour moi aucun secret tant mes mains connaissent de ton corps les fantasmes les plus cachés
Qu’un jour tu me quitterais je ne voulais pas l’imaginer. Ce rêve ne pouvait ainsi s’achever.Morphée, fais qu’a l’instant je puisse me réveiller. Et a nouveau être à ses cotés.

Laisser un commentaire

carabobolivar.unblog.fr |
La Coherence Incongrue |
Carassius Auratus |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus